January 3, 2010

La petite fille et l’écrivain



La petite fille vient voir l'écrivain. C'est comment un écrivain ? Comment il fait pour écrire toutes ces belles histoires que maman lui raconte chaque soir ? Elle passe derrière lui, tape bien fort des pieds pour s'annoncer, avance encore un peu histoire de mesurer la férocité de la bête, et revient lentement sur ses pas pour finir par s'arrêter craintivement à un peu plus d'un mètre de lui. Elle l'observe du coin de l'oeil. Il n'écrit pas... Loupé. La petite fille s'en va dépitée, dommage le jeu lui aurait plu. Mais elle n'a pas dit son dernier mot car elle le surveille de loin. Quand il écrira elle reviendra pour voir comment il fait... Ça y est ! La petite fille embarque sa copine au passage, l'évènement est de taille et deux n'est jamais trop pour se donner du courage. Elles galopent à toute vitesse avant qu'il change d'avis, repassent derrière lui et pilent courageusement mais de dos au point qui leur semblent le plus adéquat pour une observation minutieuse qui respecte la consigne prioritaire de leurs parents : ne pas embêter les gens. Les petites filles se retournent tout doucement, il écrit encore et ne les voient pas. Ne ressentant plus de danger, elles le fixent carrément... Et se rapprochent à pas feutrés... L'idéal serait maintenant de lui parler... Mais ça, c'est une autre paire de manche.

- Comment tu fais ? demande la petite fille en se balançant.
- ? répond l'écrivain en se retournant.
- Comment tu fais pour écrire ? insiste la petite fille avec un grand sérieux.
- ... J'sais pas, écourte l'écrivain d'un revers du stylo.
- T'es une grande personne ! Alors tu sais, affirme la petite fille le doigt au ciel.
- Ça vient comme ça, résume l'écrivain en haussant les épaules.
- D'où ? s'acharne la petite fille en tapant du pied.
- Mais je sais pas ! s'exclame l'écrivain agacé.
- Tu sais pas ? s'étonne la petite fille les yeux écarquillés.
- Je sais qu'il faut que j'écrive, se radoucit l'écrivain en la regardant pour la première fois.
- Y a un monsieur qui te l'a dit ? demande la petite fille d'une voix aigue.
- Non ? s'interroge l'écrivain en se disant qu'il devrait noter le débat.
- Et là faut que t'écrive ? poursuit la petite fille qui veut tout comprendre.
- Oui, s'affirme l'écrivain en s'installant pour lui faire face.
- Quoi ? persiste la petite fille à la recherche de son trésor.
- Tout ce que nous nous disons, sourit l'écrivain dont le coeur commence à fondre.
- Ça pourrait faire une jolie histoire ? espère la petite fille en battant des mains.
- Très jolie, assure l'écrivain convaincu lui aussi.
- Mais avec des fées aussi ? prie la petite fille la voix remplie d'espoir.
- Et des petits trains qui parlent de barbe à papa si tu le veux, commence à écrire l'écrivain. Je te raconterai aussi l'histoire d'un petit prince et d'une grande princesse dans un mi-grand mi-petit château. Je te parlerai de la lune magique du Royaume enchanté et des champignons qui font des feux de bois. Tu sauras tout sur les nains et leur trésor, la taille des oreilles d'un elfe et la boisson préférée d'un gros nounours bleu qui vit au bord de la plage.
- Mais y a plein d'histoires alors ? le coupe la petite fille abasourdie.
- C'est pour cela qu'il y a plein de livres, rit l'écrivain en regardant les cieux.
- Tu m'écriras une histoire rien que pour moi ? ose la petite fille en le regardant très fort.
- Celle-ci est pour toi douce enfant, on l'a écrite à deux, pleure de bonheur l'écrivain.



No comments: