July 24, 2009

Manquer

Le Manque.

Manquer :

manquer : http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/manquer/46284 et moi.

"vt (man-ké), je manquais, nous manquions, vous manquiez ; que je manque, que nous manquions, que vous manquiez"... Tant et tant à décliner sur ce curieux mot du corps et de la tête, à chercher toute notre vie à se procurer vite fait quelque chose qui le remplisse vite et enfin. Quête difficile s'il en est, car sans manque n'est-ce pas là le Sacré Graal, le Nirvana ?

Manquer c'est "Ne pas atteindre ce qu'on voulait atteindre, ne pas accomplir ce qu'on voulait accomplir.
(Le sens primitif du bas-latin mancare est mutiler, estropier)."
Et regretter comme Molière s'exclame : "Ah ! que je sens de trouble, et qu'il m'eût été doux que l'on m'eût fait manquer ce fatal rendez-vous !", ou se demander plus gentiment comme Rotrou "Ton bras peut-il manquer ce que ton coeur résout ?".

C'est manquer quelqu'un, loupée la baffe, ratée le charme et bonjour le lapin et sn rateau. C'est ton chien-chien, parti trop vite pour son coup de pied que t'as fait lentement pour qu'il sache à quoi d'attendre au cas où ça recommence, invariablement forcément. On n'est pas faits pareils. Et c'est aussi laisser libre les voleurs, la gendarmerie ne les a pas attrapés. Les chasseurs ont manqué le cerf et vogue la galère.

Manquer c'est être en moins, faire défaut. Racine : "Intrépide et partout suivi de la victoire, Charmant, fidèle, enfin rien ne manque à sa gloire", La Bruyère, "Nous sentons à tous moments, pendant le cours de notre vie, où le bien que nous avons perdu nous manque", et encore Fénelon : "La terre ne demande ici qu'à enrichir les habitants ; mais les habitants manquent à la terre, Bossuet : "Il manque un sens aux incrédules, comme à l'aveugle".

Familièrement. Il n'y manquera rien, la chose sera complète, et surtout, par menace, la réprimande, la punition sera rigoureuse. Oh ! je tancerai demain ma soeur, qu'il n'y manquera rien. [Genlis, Théâtre d'éduc. la Lingère, I, 7] Louis XI : Pourtant à mon cousin si l'avenir réserve Un revers décisif.... que le Ciel l'en préserve ! - Tristan : Moi, le voeu que je fais, c'est qu'il n'y manque rien. [Delavigne, Louis XI, II, 13]On dit d'un chien ou de tout autre animal fort intelligent, qu'il ne lui manque que la parole.

On dit d'un portrait bien ressemblant, qu'il n'y manque que la parole. L'artisan exprima si bien Le caractère de l'idole, Qu'on trouva qu'il ne manquait rien à Jupiter que la parole. [La Fontaine, Fables]
* 7S'affaisser, se dérober. Dans les tremblements de terre, le sol manque sous les pieds.

Le pied lui a manqué, le pied lui a glissé.

Fig. Dieu n'avait laissé aucune ressource au roi d'Angleterre ; tout lui manque, tout lui est contraire. [Bossuet, Oraisons funèbres]

Défaillir. Le coeur me manque ; adieu, je sens faillir ma voix. [Corneille, la Suiv. IV, 7] ....Tout lui manque à la fois, Les sens et les esprits, aussi bien que la voix. [La Fontaine, Filles de Min.] Les forces lui manquent [au duc d'Enghien], il tombe à ses pieds [de son père, Condé mourant]. [Bossuet, Oraisons funèbres] Il veut parler, la voix lui manque. [Fénelon, Télémaque] À ces mots le coeur et les genoux manquent à Laërte. [Fénelon, XXI, 482]
* 8Tomber, s'écrouler. Cette maison manque par les fondements.
* 9Être en défaut. C'est lui [le coeur] qui ne manque jamais ; et, quoi que vous ayez voulu dire autrefois à la louange de l'esprit qui veut le contrefaire, il manque, il se trompe, il bronche à tout moment. [Sévigné, 17 juin 1685]

Ne pas réussir, en parlant d'entreprises, de projets, etc. Ou ils [les mondains] les manquent [leurs vaines prétentions], ou elles leur manquent : ils les manquent, quand ils ne parviennent pas à leur but ; elles leur manquent, quand, obtenant ce qu'ils veulent, ils n'y trouvent pas ce qu'ils cherchent. [Bossuet, Sermons] Une entreprise qui ne peut manquer dans un pays sans manquer dans un autre, ni manquer un moment sans manquer pour toujours. [Montesquieu, L'esprit des lois] Les dieux ont fait manquer ton entreprise horrible. [Ducis, Macbeth]

Il se dit, dans le même sens, des personnes. Nous ne l'avons jamais vu encore [le cardinal de Richelieu] manquer dans les entreprises qu'il a voulu exécuter lui-même, et qu'il a soutenues de sa personne. [Voiture, Lettres] Alors qu'il réussit, tout fait jour, tout lui cède ; Mais aussi, quand il manque, il n'est plus de remède. [Corneille, Othon]
* 10Ne pas lever, en parlant de graines. Ce qui me donna le plus de satisfaction, ce fut le canton où j'avais fait planter au printemps les glands que j'avais fait auparavant germer dans de la terre ; il n'en avait presque point manqué. [Buffon, Histoire naturelle générale et particulière]
* 11Ne pas faire feu, ne pas partir, en parlant d'une arme à feu que l'on tire. La capsule ne prit pas feu, et le pistolet manqua.
* 12Avoir faute (l'idée de manque étant transportée des choses qui font faute aux personnes qui ont besoin). Nous manquons d'argent. La garnison ne manquait pas de vivres. S'il a manqué d'amour, manque-t-il de mémoire ? [Corneille, Médée] Ce serait une impiété de manquer de respect pour les vérités que l'esprit de Dieu a révélées : mais ce serait une autre impiété de manquer de mépris pour les faussetés que l'esprit de l'homme leur oppose. [Pascal, Les provinciales] Manquerait-on pour moi de complaisance ? [Racine, Athalie] Elle aimait mieux qu'on manquât de sagesse que de caractère. [Marivaux, La Vie de Marianne, ou les aventures de Madame la comtesse de ***] Ne manquant de rien, il n'avait besoin de tromper personne. [Voltaire, Bon bramin.] Abuser de l'esprit philosophique, c'est en manquer. [D'alembert, Réflex. sur le goût.]

Manquer de tout, être dans la plus profonde misère, dans un complet dénûment. Jugez, madame, de ce que je souffre de vous savoir avec la reine, manquant de tout. [Maintenon, Lettres] Il faut avoir manqué de tout, pour sentir la valeur de chaque chose. [Staal, Mém. t. II, p. 257]

Il ne manque pas d'esprit, d'ambition, de bonne volonté, etc. Il a de l'esprit, de l'ambition, de la bonne volonté, et même il en a beaucoup ; c'est une de ces litotes négatives si nombreuses dans notre langue, qui disent le moins pour faire entendre le plus.

Manquer de parole, de foi, de promesse, ne pas tenir sa parole, sa promesse, n'avoir pas de bonne foi. Grâces aux dieux, Cinna, ma frayeur était vaine ; Aucun de tes amis ne t'a manqué de foi. [Corneille, Cinna, ou La clémence d'Auguste] Vous manquez de parole et de reconnaissance. [Corneille, Sophonisbe] Ah ! s'il n'était honteux de manquer de promesse ! [Corneille, Agésilas] Je ne veux point encore, en lui manquant de foi, Donner à sa vertu des armes contre moi. [Racine, Britannicus]

Manquer de respect, commettre un acte d'irrévérence à l'égard de quelqu'un. Nous mourrions à tes pieds avant qu'un téméraire Pût manquer seulement de respect à mon père. [Voltaire, Les Scythes]

Il se dit quelquefois en ce sens avec un nom de chose pour sujet. Un retour si soudain manque un peu de respect. [Corneille, Nicomède] Je ne sais si la terre manque d'hommes ; mais certainement elle manque d'hommes heureux. [Voltaire, Singul. nat. XXX]

Manquer de, avec un verbe à l'infinitif, omettre, oublier de faire quelque chose. Lui qui, presque en naissant, fut meurtrier d'un autre, Et qui ne peut manquer d'être encore le nôtre. [Mairet, Soliman] À ce mot de profit, jugez si je manquai De me trouver au lieu qu'on m'avait indiqué. [Scarron, Dom Japhet d'Arménie] Il se jette à côté, se met sur le propos De Castor et Pollux ; ne manque pas d'écrire Que leur exemple était aux lutteurs glorieux. [La Fontaine, Fables] Quand vous songerez à vos devoirs, ne manquez pas de considérer à quoi vous obligent les immortelles actions de Louis le Grand et l'incomparable piété de Marie-Thérèse. [Bossuet, Oraisons funèbres] Que ce que vous y souffrez [pendant le carême] puisse remplacer devant Dieu ce que vous manquez de souffrir pendant le cours de l'année. [Massillon, Carême, Jeûne.]
* 13Tomber en faute (l'idée étant transportée des choses qui font défaut aux personnes qui sont en défaut). Quand on connaît sa faute, on manque doublement. [Corneille, Médée] Manqué-je en vous rendant l'honneur que je vous dois ? [Rotrou, Bélisaire] Le juge prétendait qu'à tort et à travers On ne saurait manquer condamnant un pervers. [La Fontaine, Fables] Je ne puis manquer en embrassant celle-ci[religion]. [Bourdaloue, Car. I, Sagesse de la loi chrét. 416] Expliquez-moi du moins en quoi j'ai pu manquer. [Quinault, Paysan. I, 4]

Manquer à avec l'infinitif, faire une faute en avec le participe présent de cet infinitif (tournure inusitée). Voilà ce que font les croisées coupées jusques en bas [un homme était tombé par une de ces croisées] ; on ne saurait jamais manquer à mettre partout des garde-fous. [Sévigné, 27 janv. 1672]
* 14Manquer de fer, se dit, en maréchalerie, d'un fer trop mince, ou trop étroit.
* 15En parlant des personnes, faire faute par absence, par défection, ne pas aider, ne pas secourir. Ma mère aura bien sujet de quereller le seigneur Stephane de nous avoir manqué aujourd'hui, et d'être cause que nous vous donnons tant de peine. [Scarron, Le Roman comique] Le cardinal de Retz, dit Monsieur, est un homme de bien, il ne me manquera pas. [Retz, Mémoires] Je vous conjure de ne pas me manquer cet hiver. [Sévigné, 288] Il [Corbinelli] a une grande joie de votre retour : vous lui manquez à tout. [Sévigné, à Mme de Grignan, 6 juill. 1676] Coulanges est toujours trop aimable, il nous manquera à Bâville si quelque chose peut nous manquer. [Sévigné, 12 août 1685] Dans cette confusion de sectes qui se vantaient d'être chrétiennes, Dieu ne manque pas à son Église. [Bossuet, Discours sur l'histoire universelle] Qu'on ne s'y trompe pas : le saint-siége ne peut jamais oublier la France, ni la France manquer au saint-siége. [Bossuet, Oraisons funèbres] Il vaut mieux s'exposer à l'ingratitude que de manquer aux misérables. [La Bruyère, IV] Je n'ai jamais succombé sous mes ennemis, et je n'ai jamais manqué à mes amis. [Voltaire, Correspondance]

Ne pas profiter de. Un ennemi capable de manquer à sa fortune. [Bossuet, Discours sur l'histoire universelle] Il ne faut point manquer à de telles grâces, ni les recevoir avec mollesse. [Bossuet, Oraisons funèbres] Nous supprimons tout le détail de sa vie militaire pendant la guerre de la succession d'Espagne, il ne pouvait ni manquer d'occasions ni leur manquer. [Fontenelle, Ressons.] Comment condamner un homme à qui il ne manquait rien pour plaire, et qui ne manquait à rien pour séduire ? [Barthélemy, L'atlas du Voyage du jeune Anacharsis]

Ne pas faire ce que l'on doit à l'égard de quelqu'un. Je voudrais toutes deux pouvoir vous satisfaire, Vous, sans manquer vers elle, elle, sans vous déplaire. [Corneille, Don Sanche] Quel est cet aveuglement dans une âme chrétienne, d'être incapable de manquer aux hommes, et de ne craindre pas de manquer à Dieu ? [Bossuet, Oraisons funèbres] Monsieur était dans son lit [de Madame mourante], elle l'embrassa, et lui dit avec une douceur et un air capable d'attendrir les coeurs les plus barbares : Hélas ! Monsieur, vous ne m'aimez plus il y a longtemps ; mais cela est injuste ; je ne vous ai jamais manqué. [La Fay. Hist. Henr. d'Anglet. Oeuvr. compl. t. III, p. 173] Adieu, madame, ne me soupçonnez jamais de vous manquer. [Maintenon, Lettres] Si vous croyez qu'ils aient manqué à votre égard. [Fénelon, Télémaque] Non-seulement je ne lui ai jamais manqué [au duc de Choiseul], mais j'ai toujours été pénétré pour lui de la reconnaissance la plus inaltérable. [Voltaire, Correspondance] Je croirais manquer au public, à la vérité, à ma profession et à moi-même, comme on dit, si je restais muet.... [Voltaire, Mél. litt. Lett. écrite sous le nom de Formey.] Vous me manquez, monsieur ; je vais m'en plaindre à votre maître. [Beaumarchais, La mère coupable, ou L'autre Tartuffe]

Se manquer à soi-même, compromettre son honneur. On l'accuse, il répond sans manquer à l'empereur et sans se manquer à lui-même. [Diderot, Essai sur les règnes de Claude et de Néron et sur les moeurs et les écrits de Sénèque] La partie est arrangée ; et certainement je n'y manquerai pas. - Pardonnez-moi, madame, vous y manquerez, pour ne pas vous manquer à vous-mêmes. [Marmontel, Contes moraux]

Il se dit dans le même sens, en parlant de choses auxquelles on ne satisfait pas. Apprends que mon devoir ne dépend point du sien ; Qu'il y manque, s'il veut, je dois faire le mien. [Corneille, Polyeucte] Il nous est à tous deux expressément enjoint De l'envoyer à Rome et de n'y manquer point. [Mairet, Sophonisbe] Je ne voudrais pas manquer à ce que je dois à mon ancien ami ; je voudrais encore moins manquer à ce que je dois à ma conscience. [Maintenon, Lettres] Ah ! monsieur, m'a-t-il dit, je vous attends demain, N'y manquez pas au moins. [Boileau, Satires] La parole est donnée, y manquer est un crime. [Voltaire, Tancrède] Comment osons-nous, après cela [la tragédie de Théodore], condamner les pièces de Lopez de Vega et de Shakespeare ? ne vaut-il pas mieux manquer à toutes les unités que de manquer à toutes les bienséances, et d'être à la fois froid et dégoûtant ? [Voltaire, Comm. Corn. Théodore, IV, 4] Si la première loi de l'amitié est de la cultiver, la seconde loi est de pardonner quand on a manqué à la première. [Voltaire, Correspondance] Ennuyé de tant de rendez-vous donnés et manqués de sa part, et de sa fantaisie d'en donner toujours de nouveaux pour y manquer derechef. [Rousseau, Les confessions]
* 16Manquer de, suivi d'un infinitif. Courir quelque risque, être sur le point d'éprouver quelque accident. Nous avons manqué de verser. Il manqua d'être tué.
* 17Manquer à, suivi d'un verbe à l'infinitif. Ne pas faire, ne pas réussir à faire. Les peintres qui cherchent à faire voir leur art dans les nudités ne manquent jamais à nous représenter Andromède nue au pied du rocher où elle est attachée, quoique Ovide n'en parle point. [Corneille, Examen d'Andromède.] Manquez un peu, manquez à le bien recevoir. [Molière, Sganarelle, ou Le cocu imaginaire] Le ciel me sera témoin que j'ai fait pour toi tout ce que j'ai pu, et que, si tu manques à être racheté, il n'en faut accuser que le peu d'amitié d'un père. [Molière, Les fourberies de Scapin] Toutes les bonnes maximes sont dans le monde : on ne manque qu'à les appliquer. [Pascal, Pensées] Comme je suis une dame assez régulière, je n'ai pas voulu manquer à vous en demander votre avis et votre approbation [du mariage de Mlle de Sévigné avec M. de Grignan]. [Sévigné, à Bussy, 4 déc. 1668] Le plus fameux des Grecs, le vainqueur des Persans Manquerait-il, madame, à vaincre votre haine ? [Quinault, Paus. II, 4] Comme il ne se rebutait point, il ne manquait jamais à venir à bout des choses dont il se mêlait. [Fénelon, Anacharsis.] Elle est femme, jeune et jolie ; Manquerait-elle à se venger ? [Rousseau, le Devin, IV]

Au billard, manquer à toucher, ne pas atteindre la bille sur laquelle on joue. On dit dans le même sens : manquer de touche.
* 18Faire banqueroute. Cette maison a manqué de deux millions. Son marchand est un fripon ; elle a raison ; il est prêt à manquer, ses affaires périssent. [Dancourt, les Agiot. III, 7] Il a redoublé mes craintes, il a flatté ma passion, il m'a proposé de manquer. [Picard, Duhautcours]
* 19Sans manquer, infailliblement. À Germiny d'où j'irai vous voir sans manquer. [Bossuet, Lett. abb. 188]
* 20Se manquer, vpron Ne pas se tuer, dans une tentative de suicide. Il s'est tiré un coup de pistolet, et s'est manqué.

Ne s'atteindre ni l'un ni l'autre de coups qu'on se porte mutuellement. Ils ont tiré ensemble, et se sont manqués.
* 21 Impersonnellement. Il s'en manque, il s'en faut, la chose n'est pas complète, n'est pas achevée (locution dans laquelle le pronom personnel est construit avec un verbe neutre comme dans s'en aller, s'écrier, etc.). Il s'en est manqué de peu. Les vertus devraient être soeurs, Ainsi que les vices sont frères ; Dès que l'un de ceux-ci s'empare de nos coeurs, Tous viennent à la file ; il ne s'en manque guères. [La Fontaine, Fables] Je ne proscris pas les groupes, il s'en manque beaucoup. [Diderot, Salons de peinture]

REMARQUE

1. Manquer, dans le sens de ne pas faire ce que l'on doit faire, demande la préposition à devant un infinitif : On mésestime celui qui manque à remplir ses devoirs. Dans le sens d'omettre, d'oublier de faire quelque chose, de ne pas obtenir, il demande la préposition de : je ne manquerai pas d'écrire ; on ne peut manquer d'être honoré en faisant le bien.

2. Ils ont manqué être pris, il a manqué tomber ; locutions fautives. Dites : ils ont manqué d'être pris, ils ont manqué de tomber.
+
22Se manquer à soi-même, commettre une faute contre soi-même, porter atteinte à sa propre dignité. Ce discours la mettait [l'Académie] dans la fâcheuse extrémité ou de déplaire à son chef, ou de se manquer capitalement et se dégrader sans retour. [De Montaiglon, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 10]



3 comments:

Anonymous said...

If you could e-mail me with a few suggestions on just how you made your blog look this excellent, I would be grateful.

Anonymous said...

It’s really a nice and helpful piece of information. I’m glad that you shared this helpful info with us. Please keep us informed like this. Thanks for sharing.

Christian Pélier said...

A lot of work !!! ;)